Lebanon Eco Movement
Lebanon Eco Movement campaign leader

Le Liban a signé la Convention de Barcelone pour la protection du milieu marin et du littoral de la Méditerranée en 1976 depuis quarante ans durant la guerre.
Aujourd'hui, le gouvernement viole cet accord avec la décision de création de quatre décharges dont le lixiviat qui sera déversé dans la mer est selon les scientifiques, cent fois plus dangereux que les eaux usées.
Les décharges sont les suivantes : décharge de Naameh – Aindrafil où seront enfouies environ 400.000 tonnes de déchets accumulés qui produiront du lixiviat au cours des décennies, Une décharge à côté de l’aéroport dans une région connue sous le nom de Costa Brava, une décharge à Bourj Hammoud et une quatrième sur la Côte de Jdeydeh.
Les quatre décharges resteront ouvertes pendant quatre ans et ce pour deux raisons principales : 1- gagner des terrains sur la mer, 2- préparer l’importation et la mise en place des incinérateurs côtiers qui vont nous intoxiquer ...
#LebanonEcoMovement

About this story
  • Inspired 2 signatures
  • Viewed 209 times
  • Shared 1 time

2 comments

to comment