Youli Julita
Youli Julita campaign leader

Les amis de Giuseppe :

Depuis longtemps, Giuseppe croise un jeune SDF qui le salue toujours. ll lui est toujours venu en aide quand Giuseppe était en difficulté avec certaines personnes. Hier, le jeune homme vient offrir une orange à Giuseppe. Notre ami refuse lui conseillant de garder l'orange, lui indiquant qu' il en a besoin, que ce sont des vitamines. Le jeune homme fond alors en larme sur l’épaule de Giuseppe. "J'en ai marre" lui dit-il, "j'en peux plus" . Le jeune homme pleure toutes les larmes de son corps pendant vraiment un long moment . "Tu es un père pour moi", ajoute le jeune homme. "Je ne te voyais plus, j’étais inquiet."
Giuseppe me raconte cette histoire m'expliquant que rien n'est fait pour les SDF, leur avenir est complètement bouché. Il n'y a pas d'issue. Je dis à Giuseppe que tout va bien, puisque tous les candidats a la mairie de paris s'engagent à "zero SDF" d'ici 2020. Notre ami me regarde alors les yeux ronds et me lance "Qu'est ce qu'ils vont faire ? les exterminer ?"
A propos de ce père qu'est Giuseppe, nous allons diffuser une vidéo, qui vous rendra témoin de la visite des enfants de Giuseppe à leur père. Ils sont venus de Calabre en Italie pour le voir. Il est un père pour ses enfants, et par ci par là pour vous et moi. Giuseppe souhaite vous montrer au travers de cette vidéo comment son combat participe de sa vie de famille et oblige chacun à prendre place autour de ce combat. Vous y verrez à la fois l'amour et l'inquiétude de ses enfants, mais aussi comment du père de Giuseppe à son petit-fils son combat s'inscrit dans un chemin.

Suite à certains commentaires, je rappelle que Giuseppe tient à sa vie dans le 4e arrondissement, à sa liberté, à sa place auprès des oiseaux. Ses enfants lui proposent bien sûr sans cesse de revenir en Italie, de s'occuper de lui. Ils souhaitent de tout leur cœur qu'il cesse ce combat et les rejoigne. Cependant, pour Giuseppe il n'en est pas question, sa vie est ici. On lui a pris son logis, il lutte pour vivre dans ce quartier qui est le sien, qu'il aime, pour ses oiseaux qu'il a adopté comme ils l'ont adopté. Il faut sans doute pour le comprendre entrer dans la tête de cet homme a qui on a tout pris parce qu'il s'occupait des pigeons et qui veut coûte que coûte poursuivre son combat pour les oiseaux. Comprenne qui pourra, cependant Giuseppe ne transige pas sur sa liberté qui le rend fort malgré les épreuves.

0j

1 comment

to comment