Back to Contre la Pédophilie et l' inceste : aidez Fiona et Milla

Censure des articles concernant Fiona et Milla

Chers membres,

Plusieurs articles parlant de l'affaire Antonini/Maoloni ont été censurés par un Juge du tribunal de Mons.
Le tribunal de Mons... Cela ne vous dis rien? Celui-la même qui a acquitté un père qui avait abusé de sa fille sous prétexte qu'il serait peut-être (c'est pas sûr) "SEXOMANIAQUE".
Eh bien nous sommes, faut-il croire, au début de la fin!
Il est surprenant de voir que de tous les articles qu'internet recelle (modes d'emploi pour construire des armes, pédopornographie, incitation à la débauche...) ce sont les articles concernant l'affaire Maoloni/Antonini qui soient la cible des attaques du tribunal de Mons.
Cette attitude nous montre a quel point cette terrible histoire gêne les institutions Montoises.
La justification donnée est la calomnie.
Pourtant sur le site CEMAB (l'indymédia Belge), voici ce que l'on peut lire
------------------------------
"Suite à un réquisitoire de la juge Véronique Laloux, juge d'instruction dans l'arrondissement judiciaire de Mons, cet article a été supprimé.

Un réquisitoire permet à un juge d'obliger, sous peine de prison et d'amendes, l'administrateur d'un site à retirer, bloquer l'accès à, ou modifier un article. De façon surprenante, le législateur n'a pas, semble-t-il, prévu de possibilité de recours.

Nous avons donc demandé plus d'informations. Il nous a juste été répondu qu'il s'agissait d'un problème de diffamation. Aucune autre explication n'a pu être obtenue.

Une proposition (supprimer les noms présentés dans l'article, sauf ceux des responsables et intervenants de la justice) a été rejetée, sans fournir de raison.

Nous retirons donc à regret cet article. "

(source: http://www.cemab.be/news/2009/05/7299.php)
--------------------------------------
Donc comme vous le voyez, même en retirant les noms, rendant ainsi l'article tout a fait anonyme, il leur a été interdit de le diffuser. Bravo la liberté de la presse! Bravo la liberté d'expression! Bravo le tribunal de Mons(tre)!!!

Heureusement vous pouvez le lire ici

http://sauvons-fiona-et-milla.blogspot.com/2008/03/sauver-un-enfant-cest-sauver-lhumanite.html

l'article se nomme Une grave affaire de pédophilie frappe la Belgique et l'Italie!
Il se trouve un peu plus bas sur la page.

Peu de temps avant cette censure un autre site a fait l'objet de l'attaque de la juge.
Il s'agit du site http://maoloni.droitfondamental.eu/ qui consacre une partie de son site à Maria Pia Maoloni, la maman de Fiona et Milla.
Voici le contenu du recommandé qu'il ont reçu de la juge et qui nous a été envoyé par un de leur collaborateurs.
-------------------------------------------------------

La Princesse J. de Croÿ a reçu justement une lettre recommandé de la police fédérale avec un copie du requisitoire du Juge d'Instruction Véronique Laloux de l'arrondissement judiciaire de Mons.

Mons, 9.4.2010
Police Fédérale
Objet: Transmission d'un réquisitoire
Madame, Vous trouverez ci-joint le réquisitoire que Madame Laloux, Juge d'Instruction à Mons, nous a demandé de vous transmettre. Veuillez agréer, Madame, nos salutations distingués
Frédéric Lefebvre, Inspecteur Principal
Officier de Police Judiciaire
Police Judiciaire Fédérale - MONS
Regional Computer Crime Unit

------
Cabinet de Madame Véronique Laloux
Juge d'Instruction
Arrondissement judiciaire de Mons
35, rue de Nimy, 7000 Mons
Tél: 065 35 65 36
Fax: 065 59 56 98
Dossier n° J8/06/073 - 90/drfond/10
Notices n° 40.L4.122051/06

REQUISITOIRE
Nous, Véronique Laloux, Juge d'instruction au tribunal de première instance à Mons, arrondissement judiciaire de Mons, province de Hainaut;
Vu l'ordonnance rendue ce jour;
Requérons:° Madame Jacqueline De Croÿ, fondation Princesse de Croÿ, rue Faider à 1060 Bruxelles - de procéder immédiatement au blocage ou à l suppression des liens et déclinaisons reprises ci-après:
http://maoloni.droitfondamental.eu/?p=39
http://maoloni.droitfondamental.eu/?p=7
...

to comment