Back to Contre la Pédophilie et l' inceste : aidez Fiona et Milla

Les ballets écarlates: Coup de geule du réalisateur JP Mocky

Bonjour à tous,

Voici l'interview du réalisateur Jean Pierre Mocky qui dénonce la censure des salles de cinéma autour d'un film qu'il a réalisé en 2004, "les ballets écarlates".
Il explique comment dans cette interview que les réseaux pédocriminel ne date pas d'aujourd'hui. Il fait référence à l'affaire des Ballets roses qui toucha la France en 1959. A l'époque, de jeunes adolescents étaient réunis dans un pavillon de chasse où s' organisait des partouzes avec des notables. Mais la presse censura cette affaire. Force est de constater que c'est l'habitude des médias face à ce genre d'affaire horrible...
Un grand bravo a J-P Mocky pour sa déclaration courageuse.

Voici le lien de la interview:

"Les ballets écarlates" avec Patricia Barzyk, Dominique Zardi, Michel Bertay.

(vous pouvez voir la fiche du film sur ce lien http://www.commeaucinema.com/film/les-ballets-ecarlates,77186 )

-----------------------------------------------------------------------

Info sur l'affaire de 1957

“Ballets roses” : l’expression a été inventée par Georges Gherra, un reporter de France-Soirqui couvrait l’affaire. Un soir de 1959, dans le cadre du Butard à Vaucresson, le pavillon de chasse de Louis XV dont le président de la Chambre a la jouissance, son parc-aux-serfs républicain en somme, André Le Troquer prit activement part à ce que la presse appelait, selon sa tendance politique, une partie fine, des ballets licencieux ou des séances de strip-tease. En clair, une partouze. Sauf que des “nymphettes” âgées de 13 à 20 ans étaient au coeur des ébats parlementaires. Des rencontres comme celles-ci, la police en localisera d’autres, avec détournements de mineures à la clé, et les mêmes notables, mais dans des appartements parisiens. Inutile de préciser que les mots “viol” ni” pédophilie” ne furent employés, l’affaire dite des “ballets roses” évoquant plutôt une soirée chorégraphique à laquelle les libations donnèrent un caractère de dépravation. Il y aura 23 inculpés à ce procès d’échangisme. L’instigateur écopera de 5 ans ferme, deux ans ferme pour des personnages secondaires impliqués dans le détournement des mineures et la corruption, un an avec sursis pour André Le Troquer, et des amendes assez légères.

-------------------------------------------------------------------------------

Je profite de ce message pour attirer votre attention sur le cas de Fiona et Milla Antonini qui sont toujours entre les mains de ces réseaux (belge) et dont la maman Maria-Pia Maoloni est sans nouvelle depuis trois ans.

Beaucoup d'information sont sur la toile a leur sujet.

Notamment un documentaire en deux parties sur dailymotion qui se nomme "Tribunal de monstre"

Nous vous serions très reconnaissant d'envoyer le lien de ces vidéos a vos connaissances.

to comment