Back to Lutte pour l'abolition de la prostitution et de l'exploitation sexuelle

Ni poupée, ni marchandise !

La CLES vous invite à participer à une table de discussion sur la marchandisation du corps et de la sexualité des femmes : ses impacts sur l’égalité pour toutes les femmes et sur la lutte contre la violence envers les femmes.

Le samedi 12 juin de 15h00 à 19h00
au Bistro Tributerre
2590, rue Jarry est (coin 2e avenue) à Montréal

En 2010, la Marche mondiale des femmes au Québec a décidé de cibler la question de la marchandisation du corps des femmes comme revendication prioritaire du champ d’actions sur la violence envers les femmes. Cela n’est pas un hasard. Cette question préoccupe de plus en plus de militantes et de groupes féministes et devient un enjeu important pour la lutte contre la violence envers les femmes et le développement d’une solidarité féministe mondiale. Nous vous invitons à venir discuter avec des représentantes de divers groupes travaillant sur ces questions. Nous y aborderons la marchandisation sous différents angles allant du contrôle du corps des femmes, sa surmédicalisation, aux atteintes aux droits sexuels et reproductifs, l’utilisation de l’image des femmes et des stéréotypes sexuels, l’expansion de l’exploitation sexuelle commerciale et les liens à faire avec la violence envers les femmes, leur appauvrissement ici et d’ailleurs.

Alexa Conradi
Présidente de la Fédération des femmes du Québec

Diane Matte
Membre de l’équipe de la CLES

Karen Bury

Léa Brière
Comité jeunes de la CLES

Lilia Goldfarb
Directrice des services de Leadership - Y des femmes de Montréal

Marie-Hélène Luly
Coordonnatrice du Programme de dépistage auprès des femmes - Groupe d’action pour la prévention de la transmission du VIH et l’éradication du sida (GAP-VIES)

Nathalie Parent
Coordonnatrice de la Fédération du Québec pour le planning des naissances

Animation : Carole Boulebsol – membre du comité coordination de la CLES

La discussion sera suivie d’un 5 à 7 artistique pendant lequel sera lancé le lexique abolitionniste : Dire les maux.

Coût de participation 12,00$ (incluant une collation)

Veuillez réserver votre place en nous contactant au : 514-750-4535 ou par courriel à: [email protected]

to comment