Back to Lutte pour l'abolition de la prostitution et de l'exploitation sexuelle

Soirée discussion avec l'auteure féministe Jules Falquet

« Analyser et se battre contre la mondialisation néolibérale : discussion antiraciste, féministe et lesbienne »

Organisée par le Comité Jeunes de la CLES (Concertation des luttes contre l'exploitation sexuelle) en collaboration avec la Maison Parent-Roback

DATE : 8 juin 2010
DÈS 17h00
A la Maison Parent-Roback, salle 105
110, rue Sainte-Thérèse, Montréal

Venez discuter autour de la présentation par l’auteure Jules Falquet de deux de ses ouvrages récents sur la place et le rôle des femmes, du genre et du féminisme dans la mondialisation : De gré ou de force. Les femmes dans la mondialisation. 2008, Paris, La Dispute. 214 p. ainsi que Le sexe de la mondialisation. Genre, classe, race et nouvelle division du travail. (Coordination avec Helena Hirata, Danièle Kergoat, Brahim Labari, Nicky Lefeuvre et Fatou Sow). 2010, Paris, Les Presses de Sciences Po. 278 p.

On pourra débattre entre autres des questions suivantes:

*
Comment les femme sont exploitées et bafouées dans la mondialisation, non pas juste par le système capitaliste, raciste et patriarcal, mais aussi par les Institutions internationales, l’ONU et les ONG censés les aider.
*
Comment les femmes sont dressées les unes contre les autres, selon leur “race”, classe et situation migratoire, dans un climat de “guerre permanente de “basse intensité”.
*
Comment nous placer (ou non) dans les mouvement anti et alter mondialistes et les autres luttes mixtes.

Jules Falquet est féministe. Elle a vécu au Mexique, au Salvador et réside actuellement en France où elle travaille comme enseignante-chercheure à l’Université Paris Diderot.

Une invitation du Comité Jeunes de la CLES et de la Maison Parent-Roback

to comment