Back to Liberal Party of Canada

Stephen Harper Avoiding Accountability with Decision to Prorogue Parliament

[LE FRANÇAIS SUIT L'ANGLAIS]
For Immediate Release
August 19, 2013

OTTAWA– Deputy Leader of the Liberal Party of Canada, Ralph Goodale, made the following statement on the Prime Minister’s announcement that Parliament will be prorogued until October:

“Once again we see this Conservative government trying to avoid accountability by delaying the resumption of Parliament and proroguing until October.

Stephen Harper and his PMO are under fire for several scandals – from the recent Wallin report into potentially fraudulent expenses to the $90,000 cheque in the Wright-Duffy Affair – and are obviously keen to avoid questions and scrutiny by Parliament.

While starting a new session is an appropriate way to provide direction, Parliament has been on a summer recess since June and the Prime Minister has had plenty of time to write a Throne Speech.

This delay clearly shows that Stephen Harper and his government are without a plan.”
-30-

Contact:

Press Office
Office of the Leader of the Liberal Party of Canada
613-947-5100

________________________________________

Pour diffusion immédiate
Le 19 août 2013

Stephen Harper se dérobe à ses responsabilités en décidant de proroger le Parlement

OTTAWA– Le chef adjoint du Parti libéral du Canada, Ralph Goodale, a fait la déclaration suivante aujourd’hui après avoir appris que le premier ministre avait décidé de proroger le Parlement jusqu’en octobre :

« Nous constatons une fois encore que ce gouvernement conservateur tente de se dérober à ses responsabilités en retardant la reprise des travaux du Parlement et en prorogeant la session jusqu’en octobre.

Stephen Harper et son bureau sont sur la sellette à cause de plusieurs scandales – notamment le rapport Wallin sur des dépenses possiblement frauduleuses ou encore l’affaire Duffy-Wright et le fameux chèque de 90 000 $ – et ils tiennent manifestement beaucoup à éviter les questions et le contrôle du Parlement.

Alors que l’ouverture d’une nouvelle session est une occasion appropriée de définir une orientation, le Parlement a ajourné ses travaux pour l’été depuis juin, et le premier ministre a eu tout le temps voulu pour écrire un discours du Trône.

Cette prorogation montre clairement que Stephen Harper et son gouvernement n’ont pas de plan d’action. »


-30-

Renseignements :

Service de presse
Bureau du chef du Parti libéral du Canada
613-947-5100

to comment