About

Protéger et aider les enfants affectés par le VIH/SIDA

VIH et sida
Le virus d'immunodéficience humaine (VIH) est le virus qui cause le syndrome d'immunodéficience acquise (sida). Le VIH attaque le système immunitaire, causant ainsi une maladie chronique progressive, rendant les gens atteints vulnérables aux infections opportunistes et aux cancers. La période moyenne dépasse maintenant 10 ans entre le moment où l'infection est transmise et le moment où le sida est diagnostiqué. Le sida est mortel. Il n'existe aucune façon de le guérir.

Le VIH se transmet par :
les relations sexuelles non protégées (vaginales, anales, orales),
le partage de seringues ou de matériel d'injection de drogue,
l'utilisation de seringues non stérilisées pour le tatouage, le perçage corporel ou l'acupuncture,
la grossesse, l'accouchement et l'allaitement maternel (d'une mère infectée par le VIH à son bébé);
l'exposition professionnelle dans un centre de santé.

Le VIH ne peut pas se transmettre par :
les contacts occasionnels courants;
les poignées de main, les embrassements ou les baisers;
la toux ou les éternuements;
le don de sang;
la nage en piscine, ou l'utilisation d'un siège de toilettes;
le partage d'ustensiles de cuisine ou l'utilisation d'une fontaine d'eau;
les moustiques, d'autres insectes ou les animaux.

Symptômes
Les premiers signes d'une infection au VIH ressemblent souvent à ceux d'une grippe passagère. Même si la maladie progresse inexorablement, la personne infectée peut passer une dizaine d'années, parfois plus, avant de ressentir d'autres symptômes. Cependant, tout au long de cette période asymptomatique, une personne infectée peut transmettre le virus à ses partenaires sexuels ou à des personnes avec qui elle partage l'usage des mêmes seringues.

À la suite de la première période pseudo-grippale, de nombreuses personnes vivant avec le VIH pourront ressentir divers symptômes : fièvres périodiques, perte de poids, perte d'appétit, grande fatigue. L'arrivée des infections et cancers opportunistes marque l'évolution de la maladie au stade du sida, le dernier stade de l'infection par le VIH. Au cours de cette période, de nombreuses personnes contractent des genres inhabituels de pneumonie comme la pneumocystose pulmonaire, des cancers de la peau comme la maladie de Kaposi ou d'autres cancers, lesquels sont mortels.

Examens

Un examen sanguin des antigènes du VIH vous révélera si l'infection vous touche ou non. Cependant, le fait de recevoir un résultat négatif veut seulement dire qu'aucun anticorps anti-VIH ne se trouvait dans votre sang au moment de l'examen. La plupart des résultats révéleront la séropositivité au VIH dans un délai de trois mois après l'infection, mais cela peut prendre jusqu'à six mois avant l'apparition des anti-VIH. Par conséquent, un deuxième examen pourrait s'avérer nécessaire pour confirmer un résultat négatif.

Traitement
Bien que l'on ait élaboré plusieurs médicaments pouvant ralentir l'évolution du VIH, il n'existe pour l'instant aucun remède pour le VHI/sida. Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires, sont difficiles à prendre et coûtent cher.

1. Aucun enfant ne doit mourir d' AIDS/HIV !

2. Aider les nouveaux mariés a commencer une vie pleins de santé et de bonheur !