Pledge to

Accept

This pledge closed over 1 year ago

How this will help

A l'été 2011, une quarantaine de clubs de football palestiniens signaient une déclaration commune pour faire part de leur consternation de voir Israël « récompensé pour son oppression de [leur] peuple, en toute impunité, par le privilège d'accueillir » la compétition, et demandaient à M. Platini de revenir sur sa décision. Ils entendaient lui rappeler qu'Israël, qui « pratique un mélange, unique au monde, d'occupation, de colonisation et d'apartheid dirigé contre la population indigène, c'est-à-dire les Palestiniens », n'est pas « un pays comme les autres » (3). L'initiative n'a pas permis de faire fléchir M. Platini.

to comment