Progress

464 signed
9,536 more needed

Sign the Petition to

Trade unions, organisation, human right defender, tunisian people, politician

Pour le respect du droit syndical en TunisieAppel de soutien aux syndicalistes et aux ouvriers de la société COFICAB

La Confédération Générale Tunisienne du Travail – CGTT exprime son soutien à ses militants et aux employés grévistes de la société COFICAB dans leur lutte sociale pour le respect de leurs droits syndicaux et de leurs revendications légitimes réclamées lors de leur grève légale du 03 au 10 mai 2013.

Cette grève, suite à d’innombrables tentatives de négociations non aboutis, avec la direction de l’entreprise qui refuse aux travailleurs le droit d’évoluer dans leurs fonctions, et donc de satisfaire un besoin légitime et indispensable à leurs bien être, à leur moral, à leur santé psychologique ainsi qu’à leurs droits à la reconnaissance d’un travail accompli.

Se considérant comme faisant partie intégrante de leur entreprise, et non comme une basse main d’œuvres vouées à exécuter comme des automates un travail qu’ils défendent corps et âmes, le considérant comme leurs gagnes pains indispensable, ils revendiquent leurs droits à bénéficier de l’application les textes 13 et 18 de la convention collective du secteur de l’électronique (avancements, et grades) donc de reconnaître leur légitimité de gravir la hiérarchie au sein de leur entreprise , et donc de s’améliorer.

L’entreprise COFICAB ne reconnaît pas le droit des employés contractuels ayant dépassés 4 ans d’ancienneté, à la  titularisation dans leurs postes et de sortir d’une situation de vulnérabilité et d’instabilité, tel que le stipule la loi tunisienne.

Devant leurs refus de baisser la tête, le chef d’entrepris COFICAB,  se cloître dans un refus de négociation avec les représentants syndicaux de ses employés, et le 9 mai, licencie quatorze (14) employés dont sept font partie du bureau syndical de l’entreprise.

« Nous voulons garder notre emploi sans perdre nos droits crient ils », à tout ceux qui veulent les écouter. A partir du 13 mai, à ce licenciement abusif ils répondent par  une reconduction de la grève, jusqu’à l’annulation de ce licenciement et à l’établissement de négociations sérieuses à l’intérieur de l’entreprise.

Sachant que la direction de la société COFICAB a toujours refusé, depuis sa création (21 ans), elle a pratiquée une répression antisyndicale systématique, (tentatives de corruption, sanctions abusives) et donc a refusé d’accuser réception des documents de constitution du syndicat de base CGTT, qui finalement, lui ont été transmis par le biais d’un huissier notaire.

La Confédération Générale Tunisienne du Travail réaffirme son soutien aux employés et au bureau syndical, de la COFICAB, dans leur lutte pour la réalisation de leurs revendications légitimes et pour le respect de leurs droits syndicaux.

La Confédération Générale Tunisienne du Travail rappelle que :

Le ministère des affaires sociales ainsi que toutes les instances ont été saisi de ce cas de litige et qu’à ce jour aucun contact n’a été pris pour essayer de négocier, ou de résoudre ce cas spécifique aux grandes entreprises jadis toujours très soutenues par les autorités (sinon comment expliquer que depuis 21 ans aucun syndicat n’a vu le jour).

Dans le contexte actuel que connaît le pays le droit syndical Bafoué,  risque de dégénérer et  d’aboutir des situations non souhaitables, et donc la CGTT appelle les instances à assumer leur entière responsabilité en mettant un terme à ces violations. 

La Confédération Générale Tunisienne du Travail a déposé une plainte auprès du Bureau Internationale du Travail (BIT) pour défendre les droits syndicaux des travailleurs de la COFICAB.

La Confédération Générale Tunisienne du Travail appel au soutien du droit syndical et de la lutte sociale des employés de la société COFICAB, de la part de tous les syndicats nationaux et internationaux, des défenseurs des libertés des droits de l’homme de toutes les organisations et de la société civile.

Vive les militants de la société COFICAB

Vive La Confédération Générale Tunisienne du Travail

Signed,

Hichem Ayari

This petition closed about 2 years ago

How this will help

defendre le droit syndical, la liberte en tunisie et la dignité humaine

2 comments

to comment